Le bitcoin, habituellement désigné comme une monnaie virtuelle, est considéré par le fisc américain comme un actif susceptible d’être soumis à l’impôt.
« Les “monnaies virtuelles” peuvent être utilisées pour acheter des biens et des servicesou être stockées comme investissement (…), mais elles n’ont pas de valeur légale », a détaillé mardi 25 mars le fisc américain, l’IRS, dans une note.

La plus connue d’entre elles, le bitcoin, sera donc traitée comme un « bien » et les plus-values qui en sont tirées seront imposées comme les gains sur le capital, selon ce document qui se penche pour la première fois sur le statut fiscal de ces monnaies aux Etats-Unis.

 

lemonde.fr

Catégorie:
Presse, Presse France, Presse Internationale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s